Elles étaient une fois

Synopsis

Dans Elles étaient une fois des chansons intimes résonnent entre elles pour tisser la vie sentimentale et tumultueuse d'une femme. Grivoise, amoureuse puis sous l'emprise d'hommes, elle glisse dangereusement dans un monde violent. Sa voix s'élève alors avec son désir d'être libre. Ce n'est plus que pour elle qu'elle chante, mais pour elles...

Elles qui étaient une fois, mais surtout Elles qui sont et Elles qui seront.

Note d'intention

Saviez-vous que Brassens est connu grâce à Patachou et son salon de thé ? Qu’Edith Piaf lance la carrière d’Yves Montand, de Charles Aznavour, de Gilbert Bécaud ou encore de Georges Moustaki ? Que Trenet, Higelin, Gainsbourg et Renaud se réclament de l’influence de Fréhel ? 

Derrière chacun de ces hommes, il y aurait donc une femme...

 

Le spectacle Elles étaient une fois prend ses racines dans le désir de rappeler au public la grandeur de ces femmes artistes du XXème siècle : Yvette Guilbert, Mistinguett, Fréhel, Patachou, Colette Renard, Anne Sylvestre, Edith Piaf... Certaines d’entre elles oubliées par le public, non par faute de talent, mais parce qu’elles étaient nées femmes. Nous voulons que leur voix résonne. Qu'à travers nous le public réalise que ce qu'elles chantaient
il y a 20, 30, 60 ans est toujours d'actualité. Prostitution, violences conjugales, relations amoureuses
passionnées, brûlantes, parfois consumantes, corps bafoués, plaisir assumé, besoin d'exister.

Les désirs de liberté artistique, sexuelle et intellectuelle de ces artistes résonnent encore aujourd’hui. Leurs chansons tendent un miroir à notre société.

Tous ces combats, que nos mères et grands-mères ont menés, sont loin d'être achevés. L'art est un moyen de prolonger leur lutte !

Nous invitons le spectateur à nous suivre dans un cabaret sombre, dans une loge d’artiste, dans le cœur d’une femme…

 EN SOUTIEN :

manufacture_chanson_logo_sans-dessin.jpg

Vidéo : Mila Roulx

Deux comédiennes

Pauline Vincent

Pauline s’inscrit au Conservatoire d’Orléans en section théâtre. En 2018, elle obtient son DET (Diplôme d’études théâtrales) et met en scène Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare.
Elle suit la formation à Minsk de l’école Demain le Printemps et se forme en danse classique, piano, acrobatie, flamenco, chant ou encore combat scénique en plus du jeu théâtral (techniques de comédien selon le Système de Stanislavski, Meyerhold ou Grotowski...).
Elle fait partie de la compagnie L’Atelier 404 depuis 2020 et est assistante à la mise en scène du spectacle Avant la fin, écrit et mis en scène par Louis Ferrand.

Elle intègre également la compagnie Nomades et la compagnie Cartel en tant que comédienne.

Crystel Galli

Auteure-compositeure-interprète, Crystel Galli a 6 ans lorsqu’elle découvre l’accordéon.
Son parcours lui a permis de travailler de nombreuses facettes de l’instrument : la musique classique et contemporaine au Conservatoire de Fribourg (Suisse), le musette, le jazz, la musique brésilienne, la chanson...
Car la chanson est bien son univers de prédilection : Crystel accompagne de nombreux chanteurs et participe à divers projets de théâtre musical dans lesquels elle se retrouve tantôt accordéoniste, pianiste, chanteuse et comédienne :

Ce soir j’attends Madeleine, Au petit bal perdu,  A quoi

ça sert l’amour, Et si la poste m’était chantée,

Moby Dick ou le chant du monstre